association
des résidants
du lac carillon
Logo de l'Association du résidants du lac Carillon - ARC - Copyright 2016 - Tous droits réservés

La nature en héritage, un lac à protéger



Bienvenue sur le site Internet de l'ARC

Ce site se veut principalement un centre d'information aux villégiateurs du lac Carillon pour les résidants de Notre-Dame-de-Montauban (NDDM) et de Saint-Ubalde (St-U).

« La nature en héritage, un lac à protéger » sont deux maximes de l'Association; quitter la ville, le bitume, le bruit, s'exiler vers la nature, faire le plein d'énergie, respirer les arômes forestiers, vivre en toute tranquillité et en harmonie avec la faune, la flore et le lac...

Nous vous invitons à parcourir notre site et à communiquer avec nous si des informations vous sont requises.

« Guide pour adhérer ou renouveler
votre adhésion »
« Formulaire d'adhésion »

adhesion@arc-carillon.org

En manchette

6 février  -  Sondage « Plan d’action 2018 » # 8

Volet : Activité de loisirs

Seriez-vous d’accord pour qu’une activité de loisir soit organisée par année ?

74 % des membres y sont favorables.

Vous impliqueriez-vous à l’organisation d’une telle activité ?

43 % affirment que oui, c'est-à-dire que quelque 21 membres qui pourraient participer à son organisation...

Quel type d’activités privilégieriez-vous ?

En ordre d’importance :

  • Épluchette de blé d’inde, 56 %

  • Hot-dog party, 24 %

  • Souper thématique, 10 %

  • Rallye pédestre, 10 %

Notre action :

En assemblée générale, une résolution a été adoptée pour former un comité de loisirs. Ce comité recevra un mandat du CA et fera rapport au président pour suggérer une activité de loisirs par année. Le CA, selon le projet suggéré et le budget disponible, prendra position.

 

4 février  -  Vous pourriez peut-être connaitre une de ces trois personnes !

Nous sommes dans la 29e semaine nationale de prévention du suicide et trois personnes par jour s’enlèvent la vie au Québec…

« Parler du suicide sauve des vies »

Visitez le site : https://www.aqps.info/semaine/a-propos.html et naviguez parmi les onglets « Comprendre, Aider, etc. »

 

27 janvier  -  Saviez-vous que…

Le restaurant motel le Cavro 363 inc. fermera ses portes d’ici 60 jours maximum.

Depuis la formation d’une nouvelle entreprise en février 2015, ils ont investi beaucoup d’argent et d’énergie dans le but que les gens de Saint-Ubalde soient fiers de leur restaurant.  Malgré les efforts et les expériences pour rentabiliser, ils n’ont connu que des pertes depuis.

Suite à un avis du ministère de l’Environnement, leur demandant un plan d’intervention avec échéancier de travail pour la mise à niveau des dispositifs de traitement des eaux usées; le Cavro a avisé que leur situation financière ne leur permettait pas un tel investissement.

Donc, devant une diminution importante du chiffre d’affaires, le manque de personnel et les pertes importantes, les actifs devront être vendus et cet établissement fermera ses portes.

Le président a précisé « Nous regrettons sincèrement la fermeture prochaine et remercions la clientèle qui nous a soutenu au cours des dernières années. »

Source : Le St-U spécial – 16 janvier 2019

- - - - - - - - - - -

Sondage « Plan d’action 2018 » # 7

Volet : Assemblée générale

L’importance de l’assemblée générale.
(1 étant peu important et 5 très important)
1 2 3 4 5
x 4 % 12 % 29 % 55 %
Le lunch servi lors de cette rencontre est une bonne manière de se connaitre et d’échanger. 12 % 4 % 6 % 21 % 57 %

Seriez-vous d’accord pour que l’assemblée générale soit remplacée par un rapport d’activités préparé par le président et les membres du CA publié sur le site Internet. Les règlements généraux devraient dans ce cas être modifiés.

34 % oui, 66 % non.

Selon votre idée, est-ce que la fin de semaine de l’Action de grâce est encore le moment idéal pour tenir l’assemblée générale ?

Grande surprise, vous avez répondu oui à 83 % et non à 17 %. (Vous comprendrez un peu plus loin...)

Pour ceux qui avaient répondu non à la question précédente, ils avaient la possibilité de prioriser un choix. Les voici en ordre de préférence :

  • La Fête du travail fut le 1er choix à 67 %;

  • La Fête du Canada fut le 2e choix à 75 %;

  • La Fête nationale (Saint-Jean-Baptiste) a récolté 57 % en 3e choix.

Notre action :

Nous continuerons de tenir l’assemblée générale la fin de semaine de l’Action de grâce et nous conserverons le lunch suite à la réunion.

Nous étions quelque 43 personnes pour l’assemblée 2018, seule ombre au tableau, c’est bien peu quand on considère qu’il y avait 57 familles qui étaient membres en 2018 (faites le calcul). Il y a aussi la représentation du côté de St-Ubalde qui était faible.

Peut-être que pour certains, l’assemblée générale est peu importante (même si 66 % des membres ne veulent pas qu’elle soit abolie), mais pour nous qui travaillons bénévolement sur plusieurs dossiers, c’est notre salaire d’obtenir votre approbation et votre support.

 

23 janvier  -  Votre toiture

Tempête de neige, verglas, extrêmes variations de température, vents violents… l’hiver peut-être rude pour votre toiture! Et même si celle-ci est en principe bâtie pour résister à nos hivers rigoureux, des précipitations exceptionnelles peuvent survenir.

Une accumulation importante (70 cm ou plus) peut endommager votre propriété :

  • Structure du toit affaiblie;

  • Risque d’effondrement;

  • Gouttières obstruées, infiltrations d’eau…

Est-ce que vous avez pensé aux chutes de neige ou de glace :

  • Blesser quelqu’un;

  • Dommages aux équipements;

  • Dommages aux voitures…

Des signes à vérifier :

  • Fissures sur les murs intérieurs;

  • Portes qui coincent;

  • Craquements inhabituels;

  • Déformation du plafond et fuite d’eau…

Soyez vigilants!

Source : Courrier de Portneuf – 16 janvier 2019

 

22 janvier  -  5 conseils pour pêcher sur la glace en toute sécurité

S’aventurer sur un point d’eau gelé n’est pas sans risques. Pour éviter que vos sorties tournent au drame, suivez ces quelques recommandations :

Observez bien la glace : la glace bleue et transparente est la plus solide, la glace blanche opaque est jusqu’à deux fois plus fragile et la glace grise, qui indique la présence d’eau, est synonyme de danger.

Mesurez l’épaisseur à divers endroits : la glace sur un cours d’eau n’est pas uniforme. Une épaisseur minimale de 10 cm est conseillée pour la pêche si la glace est bleue, et de 20 à 30 cm si elle est enneigée (la neige la réchauffe et la fragilise).

Allez pêcher en groupe : ne vous aventurez jamais seul sur la glace et vérifiez que chacun connaît les procédures en cas d’urgence. Par ailleurs, assurez-vous de toujours savoir où se trouvent les membres de votre groupe.

Équipez-vous correctement : vêtement de flottaison individuel (portez-le même si vous restez sur la rive ou si la glace est très épaisse), combinaison isolante, vêtements supplémentaires et de rechange, trousse de premier soins, lampe de poche, allumettes hydrofuges, couverture de survie, boisson chaudes, pic à glace, etc. sont essentiels pour parer à toute éventualité.

Soyez prudent en tout temps : n’allez pas sur la glace quand il fait noir, évitez l’alcool et n’oubliez pas qu’une glace épaisse n’est pas pour autant sure à 100 %. Ainsi, respectez toujours les panneaux de signalisation aux endroits où l’épaisseur de la glace est mesurée.

Source : Courrier de Portneuf – 16 janvier 2019

 

17 janvier  -  Éclipse lunaire totale

Vous pourrez assister à une éclipse totale de la Lune dans la nuit du 20 au 21 janvier.

Le phénomène observable partout au Québec commencera à 22h33 pour se terminer à 01h51. La Lune se retrouvera complètement cachée à 00h12. Elle deviendra de plus en plus rouge à mesure qu’elle disparaîtra dans l’ombre de la terre.

Contrairement aux éclipses du Soleil qui sont dangereuses pour la vue, les éclipses lunaires peuvent être observées à l’œil nues ou encore avec des jumelles.

L’éclipse lunaire est un phénomène qui se produit quelques fois par année, mais plus rarement de façon totale, qui est la plus spectaculaire.
Éclipse lunaire
Photo : Philippe Mousssette

La dernière éclipse lunaire totale a eu lieu le 27 juillet 2018.

Source : Courrier de Portneuf – 16 janvier 2019

 

16 janvier  -  Affichage sécuritaire

Vous circulez sur le chemin des Ballades, vous avez donc remarqué l’installation de ces panneaux de signalisation à l’automne.
 
Au printemps des panneaux de limitation de vitesse seront installés.
 
Nous vous invitons à circuler à une vitesse raisonnable, des villégiateurs marchent dans nos chemins, d’autre circulent en VTT ou en motoneige possiblement avec des enfants.
 
Attention aux enfants
Je vous dirais qu’à partir du lac à la Hache à nos secteurs de villégiature, ce sont des zones propices pour rencontrer vos voisins.
 
Pensez-y, est-il préférable d’arriver 5 minutes plus tard à votre résidence ou de ne pas y arriver parce que vous avez frappé quelqu’un et que vous êtes en discussion avec la Sûreté du Québec pour fins d’enquête !

 

13 janvier  -  Sondage « Plan d’action 2018 » # 6

Volet : Débarcadère

Seriez-vous d'accord pour que le débarcadère public qui sert à mettre les embarcations à l'eau au lac Carillon soit contrôlé par l'Association afin de prévenir la contamination par des espèces envahissantes qui risquent de briser l'écosystème du lac telles que la myriophylle à épi qui se propage très rapidement et qui est quasi impossible à faire disparaître ?

À cette question, 51 membres se sont exprimés, 88 % des répondants, soit 45 personnes sont en faveur d’un contrôle. Seulement 12 %, 6 personnes ont répondu non.

Il y avait aussi la question complémentaire, si vous avez répondu oui à la question précédente, seriez-vous prêt à donner 2, 3, ou 4 heures de bénévolat par année (mai à octobre) selon votre disponibilité ?
55 % ont répondu oui, 45 %, non.

Notre action :

Dans un premier temps, le Regroupement des lacs de St-Ubalde (Lac Blanc, Lac Carillon, Lac Émeraude, Lac Perreault, Lac Ste-Anne) ont approché la municipalité de St-Ubalde dans le but de préparer un dossier concernant le lavage des embarcations.

L’objectif, contrer l’arrivée des espèces exotiques envahissantes (EEE) qui détruisent un plan d’eau très rapidement et qui détruisent aussi votre investissement. Un lac infecté, est un lac ou plus rien ne se vend, sauf à des prix ridicules...

Toutes les personnes désirant mettre une embarcation à l’eau sur un lac de la municipalité de St-Ubalde, aura l’obligation d’enregistrer son embarcation, de la faire laver et d’obtenir un certificat de lavage.

Nous avons déjà eu des rencontres à ce sujet, la municipalité a tenu une réunion de consultation publique pour les résidents de St-Ubalde.

Une autre rencontre a eu lieu le 16 décembre pour une seconde présentation de la réglementation que la municipalité désire implanter, une autre est prévue en fin janvier.

Comme le lac Carillon est sur le territoire de 2 municipalités, la réglementation s’applique à l’ensemble du lac.

Nous avons aussi demandé une rencontre avec le directeur général du Parc naturel régional de Portneuf dans le but d’explorer la faisabilité de ces projets.

Responsable du dossier présentement, Serge Lachance.  Monsieur Daniel Plourde se joindra a lui.

 

5 janvier  -  Sondage « Plan d’action 2018 » # 5

Volet : Habitudes de vie

Quelle importance a pour vous les énoncés suivants ?
(1 étant peu important et 5 très important)

  1 2 3 4  5
La qualité de l’eau du lac Carillon 8 %  2 %  4 %  20 %  66 %
La santé du lac Carillon  10 %  x 4 % 22 % 64 %
L’environnement du lac Carillon  10 %  2 %  2 %  21 % 65 %
L’interdiction des moteurs à essence 10 %  2 % 2 %  21 %  65 %
La faune dans l’environnement du lac Carillon 12 %  x  4 %  21 %  63 %
La flore dans l’environnement du lac Carillon 12 % x  4 % 21 % 63 %
L’utilisation de produits biodégradables recommandés pour l’environnement 10 % x  x 8 %  82 %
La qualité et le bon fonctionnement de mes installations septiques  10 %  x  2 % 12 %  76 %
La protection des berges du Carillon 10 %  2 %  2 %  14 % 72 %
L’aménagement de mon terrain pour contrôler l’apport de sédiments au lac 12 % 4 %  4 %  10 % 70 %

Notre action :

Ce dossier est le cheval de bataille le plus important de l’Association, il est le gardien de la santé du lac Carillon, le maintien de la valeur marchande de nos résidences et l’assurance de notre tranquillité d’esprit. Pour se faire, nous devrons agir sur les points suivants :

  • Moteur électrique, la protection des berges, la limitation de la vitesse près des rives, la force des moteurs, l’interdiction des embarcations de type « sea-doo »;

  • Proposer un code d’éthique aux résidants;

  • Caractérisation de la bande riveraine (dossier en cours);

  • Les sources d’eau qui se jettent dans le lac, examiner la faisabilité d’implanter des bassins de rétention (dossier en cours);

  • Sensibilisation.

Monsieur Jean Sauvageau, responsable du dossier Environnement, s’occupera de ce dossier.

 

22 décembre 2018  -  Joyeuses Fêtes et un petit texte enrichissant !

Notre environnement,
              votre développement... 
Joyeuses Fêtes
« Cliquez pour ouvrir »
J’ai pris connaissance d’un texte dans la revue « Strøm » l’autre jour. Après avoir parcouru quelques pages, j’y suis revenu, je l’ai relu et l’ai pris en photo pour vous le partager.  Je crois que son orientation architecturale devrait nous guider.  À vous de juger, et si vous avez le goût de partager vos états d’âme, je m’engage à les publier.
Le langage de la rive  
Fluidité de l’espace  
« L’environnement dans lequel s’implante un bâtiment est le moteur principal du projet d’architecture.  Un site, c’est d’abord et avant tout une parcelle de terrain aux limites établies par des règlements, mais au-delà de ces limites légales se trouvent aussi un contexte culturel, un écosystème territorial, un climat régional, une histoire commune, des usagers présents et futurs, un avenir à dessiner.  On n’invente pas son territoire, pas plus qu’on ne devrait l’exploiter.  On s’y intègre et s’y adapte, on y participe.  Et si le bâtiment ne servait pas de canevas pour le paysage et que c’était plutôt l’inverse ?

On peut appeler cette architecture vernaculaire, ou encore régionaliste.  L’identité de votre chez-vous se retrouve là, dans l’authenticité que représente un bâtiment qui est le fruit du lieu dans lequel il s’implante.  Qui plus est, il est dans la définition même d’une résidence de villégiature d’être en étroit contact avec la nature et avec le rythme des saisons.  Il faut aller à la rencontre des éléments. »

Pensons-y, et commenter s’il vous en dit !      information@arc-carillon.org/a> 

- - - - - - - - - - -

Vous avez toujours accès aux manchettes des années antérieures via la page « Archives »

Bonne navigation !